Il était une fois une main posée sur ton cœur

Il était une fois la vie, et nous, les êtres humains, qui nous posions depuis la nuit des temps, d’innombrables questions.

Image module

Il était une fois...

Une main posée sur ton coeur

Et puis, il était une fois une main tendue, qui voulait simplement dire… écoute ton cœur, et regarde au fond de toi, car là sont toutes les réponses à tes questions, et la vérité de ton être.

Ou télécharger un extrait gratuitement ci-dessous

Téléchargez gratuitement un extrait du livre

Remplissez les informations ci-dessous et recevez gratuitement un extrait du livre en format PDF.



En faisant cette demande, je comprends que je recevrai aussi des emails d’information de la part de Pascal Deugui, parfois des offres de produits ou l’accès à des extraits gratuits. Je peux me désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien « se désinscrire » en bas de chaque email ».

Image module

Le mot de l'auteur

Il était une fois… l’histoire d’un livre

S’il est un moment particulièrement émouvant dans la vie d’un auteur ou d’un écrivain, et plus généralement d’un artiste, c’est bien sa première fois.

C’est donc bien de cette première fois de l’écrivain Pascal Deugui, dont je veux vous parler aujourd’hui, pour vous dire, avant tout, mon immense bonheur, en même temps que vous faire part de l’incroyable concours de circonstances qui a permis que ce livre, que vous vous apprêtez peut-être à lire, existe.

Alors que je terminais l’écriture de trois romans qui relataient la vie tumultueuse de l’un de mes personnages, et que j’adaptais en même temps ces trois romans pour le théâtre, la question se faisait de plus en plus pressante, de savoir si j’allais me décider à publier cet immense travail, ou si j‘allais continuer de me concentrer sur l’écriture et la composition de chansons qui avaient occupé, ces dernières années, l’essentiel de mon temps.

Image module

Comment aurais-je pu imaginer que j’allais, finalement, faire une pause musicale, et mettre provisoirement toutes mes écritures entre parenthèse, pour me focaliser sur un petit exercice de réflexion personnelle, qui allait bientôt devenir un petit livre, autant philosophique que spirituel, aux confins de l’intime et de la fiction.

« Il était une fois la vie, et nous, les êtres humains, qui nous posions depuis la nuit des temps, d’innombrables questions.

Et puis, il était une fois une main tendue, qui voulait simplement dire… écoute ton cœur, et regarde au fond de toi, car là sont toutes les réponses à tes questions, et la vérité́ de ton être. »

Tel était le thème de ce livre que rien, mais vraiment rien, ne me prédestinait à écrire.

Quelles étaient mes vraies valeurs, mes ambitions, mes priorités, ma ou mes véritables intentions de vie… A ces questions, et tant d’autres, qui n’attendaient qu’une seule réponse qui puisse éclairer ma lanterne, un homme m’avait répondu depuis le bout du monde.

« Cherche au fond de toi… rappelle-toi ce que tu as fait de meilleur dans ta vie… écris-le-moi en quelques lignes ou quelques pages, et nous en reparlerons ».

Quarante-huit heures plus tard, il ne tenait pas quelques pages entre ses mains, mais l’essentiel de mon travail, qui s’était transformé en un petit ouvrage auquel il ne manquait plus que l’introduction et la conclusion, et qui s’appelait déjà : « il était une fois une main posée sur ton cœur ».

Ce livre, qu’il considérait comme une œuvre spirituelle magnifique, pouvait, selon lui, faire le tour du monde, car il ne touchait pas seulement par sa simplicité, mais aussi par sa vérité et sa profondeur.

A cet instant, son enthousiasme fut si fort, que je ne pus qu’être contaminé par sa bonne humeur et son optimisme ; voilà pourquoi je me mis, moi aussi, à rêver de mon livre qui courait le monde, comme il me l’avait annoncé, et qui passait de mains en mains, pour se poser de cœurs en cœurs, jusqu’à former une immense chaine d’amour et d’énergie positive.

Alors quoi de plus normal que ce beau tour du monde commence, aujourd’hui, en France, dans mon pays, ma patrie, là où sont toutes mes racines, et toute l’histoire de ma vie.

Pascal Deugui